Le Journal d' Anne Frank, Adaptation d'Ari Folman et David Polonsky

Publié le par __Troubles__

¤ De quoi ça parle ?

 

Ari Folman et David Polonsky,
scénariste et illustrateur de Valse avec Bachir,
ont réalisé cette adaptation en roman graphique
du Journal d’Anne Frank.


Anne Frank est née le 12 juin 1929
à Francfort. Sa famille a émigré
aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam,
elle connaît une enfance heureuse
jusqu’en 1942, malgré la guerre.
Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent
clandestinement dans « l’Annexe »
de l’immeuble du 263, Prinsengracht,
où Anne écrit son journal.
Le 4 août 1944, la famille est arrêtée
vraisemblablement sur dénonciation.
Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen,
Anne meurt du typhus en février ou mars 1945,
peu après sa soeur Margot.

¤ A propos des auteurs :

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés vraisemblablement sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot.

Ari Folman est un scénariste et réalisateur israélien. En 2008, il dirige un film d'animation, Valse avec Bachir. Ce film documentaire raconte la vie d'un homme enrôlé dans l'armée israélienne à l'âge de 19 ans, qui est témoin de l'atrocité du massacre de Sabra et Chatila en 1982. Le film reçoit une acclamation critique unanime au Festival de Cannes 2008 et se voit récompensé du César du meilleur film étranger et du Golden Globe du meilleur film en langue étrangère

David Polonsky est chef décorateur, directeur artistique et illustrateur. Il a collaboré avec Ari Folman sur le film d’animation Valse avec Bachir. C’est lui qui signe l’adaptation graphique du Journal d’Anne Frank.

¤ Ce que j'en ai pensé:

J'ai longuement hésité avant de poster mon avis sur cette adaptation graphique du célèbre Journal D'Anne Frank, les thématiques de la shoah, du nazisme et de l'antisémitisme sont vraiment très importants à mes yeux et il m'est difficile de dire du mal d'un ouvrage traitant de ces sujets...

Je n'ai jamais eu le courage de lire le journal d'Anne Frank dans sa version originale, donc je ne peux pas faire la comparaison entre les deux ouvrages, je ne peux donc que donner mon avis sur l'adaptation graphique de ce dernier. Les dessins ne sont pas déplaisants et mettent bien dans l'ambiance oppressante de la Seconde Guerre Mondiale, les raccourcis temporels sont nécessaires dans ce type d'ouvrage et ne sont pas mal fait pour une fois, par contre, le parti pris des auteurs ne me plait que moyennement.

J'ai eu un impression très négative sur la jeune Anne Frank, égocentrique, intelligente mais franchement imbuvable par moment... Je sais qu'il s'agit d'un journal intime d'une adolescente qui vit enfermé dans un contexte difficile, mais les retours que j'ai pu en avoir par le passé ne m'ont pas dressés ce portrait de l'adolescente. Cela ne me l'a pas rendu sympathique, même si ce n'est pas vraiment le but de ce roman graphique, bien entendu.

Je garderai donc un avis très mitigé sur cet ouvrage, je vais sans doute sortir le Journal d' Anne Frank dans sa version "originale" de ma PAL afin de me faire une idée plus complète sur cette jeune fille au destin tragique. J'aimerai mieux la cerner et la comprendre.

 

¤ Si je devais lui mettre une note : 1/5

Publié dans Chroniques de livres, BD

Commenter cet article