Le lac des esprits de Nicolas Bouchard

Publié le par __Troubles__

¤ De quoi ça parle ?

1854. De l'Europe aux rives du Deep Blue Lake, un lac aux eaux d'une pureté incomparable sur les pentes du Mazama, en Oregon, une expédition folle, dangereuse, au bout du monde et au bout de soi. L'épopée incroyable de plusieurs dizaines d'aventuriers partis chercher le bonheur dans un ailleurs. Une fresque romanesque foisonnante.

Londres 1854. Dorilla Rizzi, chanteuse lyrique adulée, a perdu sa voix sur la scène de l'Opéra de Paris et cherche désespérément un remède. Arrivée dans la capitale britannique où elle doit rencontrer un énième professeur de médecine, elle fait la connaissance du baron Giebert, riche industriel autrichien et initiateur d'une expédition dont le but est de créer une cité idéale sur les bords du Deep Blue Lake, dans l'Oregon, réputé pour son eau si bleue et si pure qu'on la dit miraculeuse. Pleine d'espoir, la diva se lance dans l'aventure. Elle se lie d'amitié avec Charlotte, médium irlandaise, Pétra, dernière survivante d'un peuple mystérieux venu d'Asie centrale, et Lisbeth, contrebassiste au grand cœur. Musiciens, philosophes, peintres, secte adamite, et surtout le docteur Derode, défenseur de l'homéopathie naissante, les accompagnent dans ce périple. Après une traversée mouvementée de l'Atlantique et une mise en quarantaine éprouvante à New York, tous s'élancent dans le Grand Ouest, guidés par Labonté, grand chasseur et buveur impénitent.
Sur les rives du Deep Blue Lake, tandis que les membres de l'expédition entreprennent la construction de leur cité idéale, Dorilla se rapproche des Indiens klamaths, natifs des lieux, découvrant les mythes et mystères de ce peuple fascinant. En eux, par eux, trouvera-t-elle la voie de la guérison et le salut ? Et pourquoi pas l'amour ?

 

  • Éditeur ‏ : ‎ Editions du 123 (7 octobre 2021)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 518 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2376101158
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2376101154
  • Poids de l'article ‏ : ‎ 550 g
  • Dimensions ‏ : ‎ 14.2 x 3.7 x 22.6 cm

¤ A propos de l'auteur :

 

Né en 1962, Nicolas Bouchard vit dans la région de Limoges. Après le succès de La Ville noire, prix des Incorruptibles, et de sa très remarquée trilogie L'Empire de poussière, il est également l'auteur de nombreux thrillers historiques dont La Sybille de la révolution, parue en trois volets aux éditions Belfond.

¤ Ce que j'en ai pensé :

Le résumé de ce roman historique m'a tout de suite intéressé, la découverte du territoire américain, l'arrivée des colons, c'est vraiment un sujet qui me passionne et je me suis dit que ce roman allait sûrement me faire découvrir des choses. Je me suis plongé dans l'histoire avec délectation, le style de Nicolas Bouchard est vraiment plaisant à lire et ses personnages hauts en couleurs sont intéressants, mais à un moment donné j'ai un peu décroché.

Le début du roman m'a entrainé ailleurs, dans un autre lieu, une autre époque mais l'accumulation d'événements contraires ont ralentis le rythme de lecture et l'engouement s'est peu à peu éteint. Je ne dis pas que le roman n'est pas bon ou inintéressant mais que le rythme est irrégulier, il y a quelques longueurs et que cela ne m'a pas permis d'avoir un coup de cœur.

Il faut tout de même souligner qu'il est plutôt rare de trouver un roman qui traite de l'homéopathie et de son développement en Europe et dans le Nouveau Monde, choix osé qui donne un tout autre éclairage à l'histoire. Même si toute l'histoire n'est que fiction, on sent que l'auteur s'est vraiment documenté sur le sujet.

Cela reste toutefois un roman très sympathique et dépaysant, j'ai passé un moment très agréable, donc si vous aimez les romans sur la découverte des territoires sauvages américains, un peu dans la veine de La Saga des émigrants, lancez-vous !

 

¤ Si je devais lui mettre une note : 3.75/5

 

 

Commenter cet article