Les petits soleils de chaque jour d'Ondine Khayat by Right Under The Blog

Publié le par __Troubles__

¤ De quoi ça parle ?

Clélie vit une retraite paisible, après avoir fait le bonheur des clients de la boulangerie Destempes pendant plus de quarante ans. Mais à l'aube de l'été, Colline, la petite-fille de la maison, bouleversée par le divorce de ses parents, désespère et dépérit. Touchée par la détresse de cette enfant de neuf ans, Clélie lui propose de passer les grandes vacances avec elle et lui présente ses voisins et amis qui vont, chacun à sa manière, répondre à ses interrogations sur le sens de la vie, et l'aider à trouver sa place dans le monde.

Pour apprendre à se réjouir des petits soleils de chaque jour.

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Pocket (28 juin 2018)
  • Collection : BEST
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266270508
  • ISBN-13: 978-2266270502
  • Dimensions du produit: 10,9 x 1,2 x 17,8 cm

 

¤ A propos de l'auteure:

Née en 1974, Ondine Khayat est d'origine libanaise, arménienne et française. Très impliquée dans les causes humanitaires, elle est à l'origine d'un projet de loterie caritative, Parions pour un monde meilleur, soutenu par une fédération d'ONG. Elle est également l'auteur de cinq romans : Lucine (2007) qui a reçu le prix Henri-Verneuil, Le Pays sans adultes (Anne Carrière, 2008), Debout les vieux ! (Michel Lafon, 2014), Le Prince charmant est infidèle (Michel Lafon, 2015) et Les Petits Soleils de chaque jour (Michel Lafon, 2016).

¤ L'avis de Right Under The Blog:

Ce roman est une tendresse, une caresse pour le cœur, un plaid qui vous recouvre quand vous avez froid. J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre, pour les personnages, pour cette petite fille de 9 ans, Colline, une petite fille cristal comme elle aime se faire appeler. Un coup de cœur pour cette auteure que je ne connaissais pas et qui avec ce roman m’a offert mon 1er petit soleil (MERCI)

J’ai tout aimé dans ce livre : de la plume de l’auteure (légère, fraîche et sensible) aux relations entre tous les intervenants, au choix du rôle de chacun dans la vie de la petite fille. J’ai aimé les réflexions de cette enfant de 9 ans, les questions qu’elle se pose sur la vie, sur la mort, sur les êtres humains en général.

A travers son regard il est possible de voir le monde différemment, mais j’ai aimé le fait que les « grandes » personnes autour d’elle ne cherche pas à lui cacher la vérité, parfois la vie est très belle parfois elle est extrêmement dure et triste.

Difficile de mettre des citations à la fin de cet article car je serais alors obligée de citer tout le livre, chaque page est un moment magique, mais je trouverais un petit quelque chose…

Je suis passée par beaucoup d’émotions en lisant ce roman, mais ce qui m’a le plus touché, le plus marqué, c’est comment nous pouvons utiliser ce qui est expliqué dans ce roman, dans notre quotidien. Il suffit de regarder, de prendre le temps, de respirer et de s’inspirer des choses de la vie.

Alors si vous hésitez à lire ce roman : arrêtez-vous tout de suite et prenez le temps de le lire

Je ne sais pas si c’est un roman « Feel good » mais plutôt une sorte de philosophie de la vie qui est exposée ici : une enfant de 9 ans tente d’exprimer à sa manière comment elle voit la vie et le monde qui l’entoure et les adultes sont là pour la guider sur ce chemin sinueux mais beau.

Tomber mais se relever, être triste mais savoir sourire, se sentir aimé et savoir aimer, tendre la main vers les autres même si cela paraît insurmontable.

Bref il faut chanter, danser et célébrer la vie, il faut profiter des petits soleils de chaque jour, et même si vous en ratez un, vous en aurez un autre qui vous attendra quelque part, ne jamais perdre espoir. Derrière le ciel gris et les nuages le ciel est toujours bleu !

¤ Si elle devait lui mettre une note: 6/5

 

- Le plus important, ce sont les petits soleils, ajouta Théodore.
- Les petits soleils?
- Les petits soleils de chaque jour. Un sourire, un mot d'encouragement, un échange, un petit plaisir ou un grand, tout ce qui nous rend heureux, joyeux, vivants. Tous les petits soleils qui illuminent nos journées, à côté desquels il ne faut surtout pas passer.

Commenter cet article