La jeune fille sur la falaise de Lucinda Riley by Right Under The Blog

Publié le par __Troubles__

¤ De quoi ça parle ?

En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange et attirante qui va changer sa vie... En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D'une histoire d'amour incroyable à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d'aujourd'hui, les destins des Ryan et des Lisle s'entremêlent tragiquement depuis un siècle. Mais quel est ce secret qui est à l'origine de presque cent ans de chagrins ? Obsédante, exaltante et bouleversante, l'histoire d'Aurora raconte le triomphe de l'amour sur la mort.

  • Poche: 640 pages
  • Editeur : CHARLESTON EDITIONS (17 février 2017)
  • Collection : POCHE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2368121323
  • ISBN-13: 978-2368121320
  • Dimensions du produit: 17,8 x 2,9 x 11 cm

¤ A propos de l'auteure:

Née en Irlande, Lucinda Riley a écrit son premier livre à l'âge de 24 ans. Son roman La Maison de l'orchidée s'est vendu à deux millions d'exemplaires dans le monde entier. Salués à plusieurs reprises par le New York Times , ses ouvrages viennent en tête des best-sellers dans de nombreux pays européens. Ils sont traduits dans 28 langues et publiés dans 38 pays. Elle est également l'auteur des Sept Soeurs (Maia) qui s'est vendu à plus de 7 000 exemplaires aux éditions Charleston.

¤ L'avis de Right Under The Blog

J’ai découvert LUCINDA RILEY grâce à son roman L’Ange de Marchmont Hall. J’avais aimé sa plume, mais depuis que j’ai lu La jeune fille sur la falaise, je suis bouleversée par son talent. J’ai mis du temps à pouvoir rédiger un avis sur ce roman, mes émotions avaient trop pris le dessus, je n’ai pas su trouver les mots pour exprimer ce que j’ai pu ressentir.

L’histoire est magnifique, les personnages  attachants, courageux, bouleversants, et le déroulé du roman est peu banal. En effet, l’auteure a choisi de nous emmener dans différents niveaux temporels, nous sommes dans le présent, puis nous basculons dans un passé proche, puis dans un passé beaucoup plus éloigné. Les chapitres sont entrecoupés d’interventions d’un des personnages principal du roman, à savoir Aurora, petit fille dans le roman mais vieille femme en fin de vie, dans ces interventions entre plusieurs chapitres.

C’est au début quelque peu perturbant dans la lecture. Il faut bien comprendre comment fonctionne le roman, puis ensuite ne pas se perdre dans les couloirs du temps, entre passé, et présent. Mais si vous êtes happé comme je l’ai été, alors vous n’aurez aucune difficulté à apprécier à sa juste valeur ce merveilleux roman.

Attendez-vous à passer par toutes les émotions : la joie, la tristesse, le deuil, l’effroi, l’amour…. Ce roman est pour moi une ode aux femmes courageuses, fortes, quelle que soit l’époque à laquelle elles appartiennent. Elles se battent pour leur vie, pour l’amour, pour l’avenir, parfois dans le silence et la douleur, parfois dans un monde meilleur.

J’ai adoré les personnages de Grania et Aurora, cette magnifique relation qui s’installe entre elles, j’ai aimé la complexité de leurs vies, de leurs vécus, et ce malgré la différence d’âge entre les deux jeunes femmes. Je me suis attachée à l’une comme à l’autre sans jamais me douter de ce que l’avenir pourrait leur réserver comme place.

J’ai aimé les dons artistiques attribués à chacune d’elles, tel un fil conducteur entre ces deux êtres à part. Ces dons qui quelque part les rapprochent, mais également leur permettent de s’évader quelques instants de leur réalité.

J’ai toujours eu une attirance particulière pour les romans qui traitent notamment des liens familiaux, des secrets de famille, de la complexité qu’on parfois les êtres humains à s’exprimer, à partager, à se découvrir, à se cacher, à communiquer tout simplement. J’aime lorsque 2 âmes perdues, se retrouvent sur les chemins de la vie et du hasard, au détour d’une falaise, 2 êtres qui devaient se rencontrer afin de se compléter, afin de trouver une harmonie, un équilibre, et qui bien souvent attendez cette rencontre pour trouver des réponses à des questions laissées en suspens.

Je crois que je pourrais écrire encore et encore sur ce roman, mais je préfère tout de même vous laissez le temps de le découvrir par vous-mêmes. Ce roman est une pépite. Vous ne l’oublierez jamais.

 

¤ Si elle devait lui mettre une note: 5/5 

Je savais de toute façon qu'il était malade. Et quand on aime quelqu'un, on se fiche pas mal de son apparence dans ces instants… On veut juste sentir sa présence, une dernière fois.

p.494

Commenter cet article